Coordinateur en Rénovation Énergétique (CREB)

Titre de niveau III créé par INIT Environnement
Inscrit au RNCP (code 15759) – voir la fiche RNCP – formacode 22250.

Date, durée, lieu

Prochaine session de formation : du 20 novembre 2017 au 25 juillet 2018
Lieu : 7 rue de la Vilaine à Saint-Nicolas-de-Redon (44460)
Durée : 805 h en centre + 315 h en stage. Total de 1120 h

Il est possible de suivre un parcours de formation partiel et individualisé ainsi que de valider des blocs de compétences certifiants (voir tableau ci-dessous). La certification est également accessible par la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE). Pour tout renseignement, nous contacter.

Congés : du samedi 23 décembre 2017 au dimanche 7 janvier 2018

Durée totale : 1120h

Durée en centre : 805h

Durée en stage : 315h

Lieu : 7 rue de la Vilaine à Saint-Nicolas-de-Redon (44460)

Coût : 11 270 €

Version pdf

Publics et pré-requis

Tous publics, salariés, demandeurs d’emploi, artisans, professionnels du bâtiment, personnes en reconversion professionnelle, travailleurs en situation de handicap

Pré-requis :

  • un niveau d’étude équivalent à un niveau IV (bac)
  • une expérience d’au moins 2 ans dans le bâtiment (professionnelle, personnelle, ou associative)
  • une aptitude et une volonté à communiquer
  • une aptitude au calcul et à l’utilisation de l’outil informatique
  • avoir un projet professionnel

Objectif de la formation

Le rôle d’un Coordinateur en rénovation énergétique et matériaux bio-sourcés est de concevoir et exécuter (seul ou en équipe) un projet d’amélioration de l’habitat individuel, dans un objectif d’optimisation énergétique et de réduction des risques sanitaires, selon les réglementations en vigueur.

Il intervient sur tout type de bâtiment, du bâti ancien aux constructions plus récentes, de l’habitat individuel au petit collectif.

Interlocuteur central pour le maître d’ouvrage, son intervention couvre les différentes étapes du projet de rénovation, depuis l’étude de l’existant, la proposition de stratégies d’amélioration jusqu’à la réception des travaux.
Selon l’étendue et la complexité du projet de rénovation, et plus particulièrement dans le cas de chantier visant une performance énergétique élevée, il est amené à s’entourer de spécialistes (expert du bâti ancien, bureau d’étude, installateurs d’équipement etc) et de différents corps d’état, assurant ainsi de manière plus prépondérante, le rôle de coordinateur de travaux.

Blocs de compétence certifiants

Le titre est composé de quatre blocs de compétences certifiant :

Activités /

Blocs de compétences

Compétences

Activité 1

Réaliser le bilan énergétique et sanitaire de l’existant

Procède à la collecte des données

Identifie et mesure les sources de pollution à l’intérieur et à l’extérieur du bâtiment

Identifie l’impact et le potentiel de l’environnement extérieur vis à vis du bâtiment

Réalise un examen approfondi de l’enveloppe

Réalise l’étude thermique et énergétique

Rédige le bilan énergétique global du bâtiment pour le client

Activité 2

Proposer une offre globale d’amélioration énergétique et sanitaire de l’habitat

Propose des solutions d’amélioration structurelle assurant la pérennité de l’ouvrage.

Propose des solutions d’amélioration visant la réduction des expositions aux risques sanitaires

Propose des solutions d’amélioration thermique et énergétique

Planifie et chiffre le coût global des travaux

Activité 3

Mettre en œuvre les procédés d’isolation de l’enveloppe du bâtiment

 

Réalise la mise en œuvre des différentes techniques d’isolation en fonction du support

Assure la mise en œuvre d’accessoires et de systèmes pour obtenir une perméabilité à l’air et à la vapeur d’eau

Assure la mise en œuvre des enduits correcteurs thermiques et décoratifs

Assure la préparation et la réalisation d’une dalle isolante

Assure la fabrication et le montage des murs à inertie

Choisit les techniques et les méthodes de mise en œuvre de bardage extérieur dans une démarche environnementale

Identifie et résout les défauts d’étanchéité à l’air et les points sensibles de l’enveloppe du bâtiment suite à son intervention

Activité 4

Animer la coordination d’un ensemble de travaux de second œuvre préconisés pour garantir une performance énergétique et sanitaire

Rédige pour chaque intervenant les exigences et contraintes du projet et un protocole d’intervention technique

Réalise un planning d’intervention des professionnels de second œuvre et des points de contrôles

Procède ou participe aux dispositifs d’autocontrôle pour répondre à une garantie de performance

Programme détaillé

ACQUISITION DES PRÉ-REQUIS : Révision des termes et techniques spécialisés du bâtiment

QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE, HABITAT SANTE : connaissances de bases liées à la situation énergétique et ses conséquences sur le bâtiment et ses métiers : Fondamentaux de l’Écoconstruction, Notion d’approche énergétique globale d’un bâtiment, Politique énergétique actuelle et à venir: RT, Aspects sanitaires, qualité de l’air intérieur

CONNAISSANCE DES PROCÉDÉS CONSTRUCTIFS : reconnaître et comprendre le fonctionnement global d’un bâtiment en vue de sa réhabilitation, Connaître les principes de l’architecture bioclimatique, Reconnaître l’existant: savoir situer les différents modes de construction et leurs spécificités. Reconnaître les désordres et pathologies du bâtiment. Les actions conservatrices et interventions réparatrices. Spécificité du bâti ancien.

ISOLATION et MATÉRIAUX BIOSOURCÉS : connaître les principes généraux de l’isolation thermique et acoustique et ses matériaux, les différents types d’isolation et leur problématique selon le bâti, les paramètres du confort et la réglementation. Les isolants (rôle, performance, propriétés). Identification et traitement des ponts thermiques. Vitrages et menuiseries.

LE BILAN ÉNERGÉTIQUE : méthodologie du bilan énergétique. Chiffrer l’énergie dans l’habitat, chiffrage des propositions. Rédiger le rapport d’audit pour le client.

CHOIX DES ÉQUIPEMENTS et TECHNOLOGIES : diagnostiquer, dimensionner et proposer des équipements économiques et écologiques. Choix du chauffage, solutions pour produire l’eau chaude sanitaire, type de ventilation, solutions pour récupérer et assainir l’eau, choix pour la production d’énergie.

METTRE EN OEUVRE LES ÉCO-MATÉRIAUX en réhabilitation : maîtriser les techniques d’isolation, d’étanchéité et leur mise en oeuvre. Savoir poser des isolants, réaliser des enduits de correction thermique, des enduits de finition, réaliser une dalle, un mur chauffant, une installation électrique bio-compatible.

ASSURER LA COORDINATION DES TRAVAUX : coordonner les étapes du projet et les différents intervenants

STAGE EN ENTREPRISE

PROJET PROFESSIONNEL

Méthodes pédagogiques

La formation alterne des apports théoriques, méthodologiques et des mises en situation sous la forme de projet (de construction, de rénovation) ou de réalisation de maquettes sur une plateforme pédagogique.

Des stages, des visites et des rencontres avec des professionnels mettent les apprenants en contact direct avec les spécificités réels de l’activité.

Le travail coopératif est privilégié

Des temps d’apprentissage en formation à distance seront mis en place progressivement.

Coût

Les frais pédagogiques s’élèvent à 11 270 € par stagiaire.

Pour les demandeurs d’emploi, la formation peut faire l’objet d’une convention régionale, les frais pédagogiques sont alors pris en charge par la Région Pays de la Loire.

Les frais d’inscription de 150 € sont à la charge du stagiaire.

Inscription et renseignements

Inscription jusqu’à un mois avant le début de la formation.

Pour toutes informations complémentaires sur la formation vous pouvez contacter Noria et compagnie par l’intermédiaire du formulaire dans l’onglet Contact ou par téléphone au 02 99 72 10 89 ou au 06 48 25 66 97

Partenaires Institutionnels

Commune de St Nicolas de Redon (locaux)
Conseil Départemental 44 (plateforme technique et lieux de stockage)
Conseil Régional Pays de la Loire (financement)
Numéro d’activité de prestataire de formation : 52 44 05281 44 non assujetti à la TVA